Categories
loveandseek avis

Origine d’une trichromatie chez l’Homme et les primates

Origine d’une trichromatie chez l’Homme et les primates

Notre genetique nous renseigne i  propos des parentes entre les especes et nous explique l’origine de caracteres nouveaux chez nos etres vivants.

L’homme, comme la majorite des primates, est trichromate. Cela signifie que sa retine est dotee de trois types de pigments qui absorbent la lumiere. Ce paraissent ces melanges de lumieres de longueurs d’onde plusieurs qui donnent les couleurs, obtenues apres des cascades d’evenements moleculaires qui traduisent l’excitation des cones. Ceci fut surpris plus tot, de meme que les proprietes d’une synthese additive une lumiere.

La plupart des mammiferes seront dichromates (possession de deux pigments), bien qu’il y a des mammiferes nocturnes ne possedant qu’un seul pigment. Notons qu’a l’inverse, des poissons, nos reptiles ou des oiseaux ayant des fois quatre pigments et pourront detecter la lumiere ultraviolette. Notre trichromatie des primates semble donc inhabituelle. Nous etudierons donc ici la probable origine d’une trichromatie chez nos primates, qui semble pouvoir s’appliquer a l’homme.

Avant tout, decrivons nos points communs et des differences entre des proteines pigments. Le pigment S, de courte longueur d’onde, a un maximum d’absorption d’une lumiere autour de 430 nanometres (correspondant a du bleu), le pigment M, de moyenne longueur d’onde, autour de 530 nanometres (correspondant a d’un vert), et le pigment L, de grande longueur d’onde, autour de 560 nanometres (correspondant a du rouge).

Les pigments M et L se ressemblent nombre.

En effet, outre leur proximite d’absorption au domaine du visible, leur faible difference de sensibilite spectrale reste due a des substitutions de seulement 3 des 364 acides amines qui les composent. De surcroi®t, des genes des codant paraissent a proximite l’un de l’autre via le chromosome X. Cette position sur un chromosome sexuel reste conforme a ce que nous connaissons du daltonisme.